Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerFacebookGalerieMedialyptiqueConnexion

:: L'hiver 2011-2012 s'annonce rigoureux ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les menaces naturelles -> Autres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MaiƉwaяяi0​r
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2011
Messages: 365
Localisation: France

MessagePosté le: 05/09/2011, 18:18    Sujet du message: L'hiver 2011-2012 s'annonce rigoureux Répondre en citant

Une prévision à long terme d'un météorologue basé au Royaume-Uni avertit d'un hiver rigoureux pour 2011-2012. Ce conseil a été émis à la suite d'un des plus froids hivers vécu en Irlande et en Grande-Bretagne depuis plus de 45 ans.

Appartenant à l'organisation, Execta Weather avait prédit correctement les conditions sévères qu'ont connu les deux dernières années, et prévoit à nouveau des chutes de neige et des températures glaciales record en novembre, décembre et janvier.



Une de ses méthodes de base pour l'analyse à long terme de la météo est son analyse des cycles solaires. La semaine dernière la météo irlandaise en ligne a rapporté un article provenant de l'Observatoire Solaire National et du Laboratoire de Recherche de l'Air Force déclarant que l'absence de jet stream, l'affaiblissement des taches et une plus lente activité près des pôles sont le signe que notre soleil se dirige vers une période de repos même même s'il s'est réveillé pour la première fois depuis des années.

Le Dr Frank Hill, directeur associé du réseau Solar Synoptic de l'Observatoire Solaire National a commenté les résultats :''Ceci pourrait être le dernier maximum solaire que nous verrons d'ici quelques décennies. Cela pourrait tout concerner, de l'exploration de l'espace au climat terrestre.

Des journaux nationaux, comme l'Irish Independant et l'Irish Times, ont rapporté par la suite des articles avertissant qu'un déclin de l'activité solaire amènera des hivers arctiques en Irlande et en Grande-Bretagne pour les décennies à venir.

Commentant le cycle solaire, James Madden dit : ''Des périodes de faible activité solaire comme actuellement et ce que nous avons vu ces dernières années influencent l'atmosphère terrestre en permettant à la stratosphère de se refroidir. Cela donne un retentissement un peu plus fort sur le nord de l'Europe et le Royaume-Uni en terme d'hivers plus froids et plus neigeux, en raison des schémas de jet stream qui empêchent l'air chaud de nous atteindre par blocage et créent davantage d'humidité.''

''Bien que l'activité des taches solaires se soit un peu accrue cette année et qu'il y a eu un accroissement dans l'activité des éruptions, l'activité est minuscule en comparaison de ce que cela devrait être pendant un maximum solaire et également en terme de fréquence. Des périodes de faible activité solaire comme celle-ci ont des répercussions futures vers une faible activité solaire pour les prochains cycles et produisent une couverture nuageuse supplémentaire qui réfléchit la lumière solaire avec une influence de refroidissement sur la terre. L'absence de taches importantes et d'éruptions solaires indiquent clairement un ''tapis roulant'' plus lent à l'intérieur du soleil. Nous sommes aujourd'hui dans un maximum solaire très faible et mes observations indiquent que le prochain cycle solaire sera également faible'', a-t-il ajouté.

Commentant La Nina et l'ensemble Gulf Stream/dérive nord-Atlantique et leurs effets sur notre temps, M. Madden a déclaré :''Il est visible grâce aux récentes images satellite de la NOAA que l'ensemble Gulf Stream/dérive nord-Atlantique s'est drastiquement altéré ces dernières années. Le Gulf Stream est à la base un énorme volume d'eau chaude qui apporte de la chaleur au Royaume-Uni en terme de douceur de l'atmosphère. Cela adoucit le climat que nous vivons à notre latitude. Prenons par exemple Newfoundland qui se situe à une latitude semblable à celle du Royaume-Uni, ils vivent pourtant des hivers plus rigoureux car ils ne bénéficient pas de cette source valable de chaleur.

''La Nina est le refroidisseur de l'Océan Pacifique près de l'équateur et influence les changements dans le pression atmosphérique et les vents. Pour le Royaume-Uni, ceci renforce les jet stream dans l'Atlantique nord et offre par là davantage de précipitation sous forme de chutes de neige étendues avec des températures en-dessous de la moyenne lorsqu'il y a une dominante de froid venant de l'est.'' explique-t-il.

M. Madden a dit aussi que la poussière et les particules de cendres libérées par les récentes éruptions volcaniques en Islande et au Chili contribueront aussi au refroidissement des températures globales. ''Les émissions de dioxyde de soufre venant des éruptions volcaniques peuvent aussi entraîner le réfléchissement des rayons solaires dans l'atmosphère.''

Il a dit qu'il s'attendait à un hiver 2011-2012 qui aurait de grandes chances de suivre un schéma semblable à celui qui a prévalu en novembre et décembre 2010.

''Ce sera exceptionnellement froid et neigeux avec des températures en-dessous de la moyenne. Je m'attends vraiment à ce qu'on batte encore une fois des records dans les hautes terres d'Écosse. Il est donc vital de commencer à se préparer maintenant à des factures élevées de courant et à prendre soin des gens âgés et de ceux qui sont le plus vulnérables dans la société'' a conclu M. Madden.

Source: sott.net

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2011, 18:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les menaces naturelles -> Autres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Apocalypse theme created by MaiƉwaяяi0​r © 2011
Powered by phpBB © 2001, 2010 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com