Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerFacebookGalerieMedialyptiqueConnexion

:: [TOPIC UNIQUE] Ouragan Irène, août 2011 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les menaces naturelles -> Les vents
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MaiƉwaяяi0​r
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2011
Messages: 365
Localisation: France

MessagePosté le: 27/08/2011, 13:20    Sujet du message: [TOPIC UNIQUE] Ouragan Irène, août 2011 Répondre en citant

27 août 2011

Arrivée de l'ouragan "monstre" Irène aux USA

Les autorités ont sonné la mobilisation générale sur la côte est des Etats-Unis avant l’arrivée de l’ouragan Irène. A New York, 250.000 personnes ont été évacuées. Les aéroports seront fermés dès ce samedi midi, tous comme les transports publics. Véritable "monstre", la dépression possède un diamètre de 820 km environ, soit un tiers de la longueur totale de la côte Est américaine.



Des dizaines de milliers de personnes se préparent à l'arrivée imminente de l'ouragan Irène sur la côte Est des Etats-Unis. Les autorités américaines ont ordonné l'évacuation inédite de 250.000 New-Yorkais et la fermeture des aéroports. Irène devait frapper les côtes de Caroline du Nord ce samedi avant de longer la côte Est dimanche en direction de Washington, New York et Boston, une des régions les plus peuplées au monde qui compte 65 millions d'habitants, et pourrait s'accompagner de vagues de 3 à 4 mètres de haut, selon le centre national des ouragans américains (NHC).

Obama écourte ses vacances

Le président Barack Obama, qui a exhorté les Américains à "prendre cette tempête au sérieux" dont les proportions pourraient être "historiques", a écourté ses vacances dans le Massachusetts (nord-est) pour regagner Washington vendredi soir, peu avant minuit."Je ne le dirai jamais assez: si vous vous trouvez sur la trajectoire prévue de l'ouragan, vous devez prendre des précautions dès maintenant. N'attendez pas", a-t-il dit dans une allocution.

Rétrogradé en catégorie 1

L'ouragan a légèrement faibli ce samedi, avec des vents de 150 km/h au lieu des 160 km/h enregistrés dans la nuit, passant ainsi en catégorie 1, la plus basse sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq. En catégorie 1, les vents sont compris entre 119 et 153 km/h. Ils doivent dépasser les 249 km/h pour atteindre la catégorie 5.
Irène "devrait rester juste à la limite entre les catégories une et deux" d'ici à son arrivée sur les côtes de Caroline du Nord, selon le NHC. A 09H00 GMT, le coeur de l'ouragan ne se trouvait plus qu'à 55 kilomètres au sud du Cap Lookout, en Caroline du Nord, déjà balayée par des vents puissants et de fortes pluies, a indiqué le NHC dans son dernier bulletin.

Jusqu'à 12 milliards de dollars de dégâts

Echaudées par l'ouragan Katrina qui avait durement frappé la Nouvelle-Orléans en 2005, les autorités craignent que l'ouragan ne s'accompagne d'inondations, de coupures de courant et de destructions. Des dégâts qui pourraient coûter jusqu'à 12 milliards de dollars, selon les experts de Kinetic Analysis, un cabinet qui développe des modèles informatiques sur les éventuels dégâts provoqués par les intempéries.

De Caroline du Nord jusqu'au Massachussetts, les autorités ont décrété l'état d'urgence ou lancé des alertes à l'ouragan, et des dizaines de milliers de personnes ont reçu l'ordre de s'éloigner des côtes.

Inédit: 250.000 évacués à New York

A New York, le maire Michael Bloomberg, qui en fait une "question de vie ou de mort", a ordonné vendredi l'évacuation obligatoire de 250.000 New-Yorkais vivant dans des secteurs côtiers exposés, et 750.000 habitants du New Jersey ont dû s'éloigner de la zone du Cap May."Nous n'avons jamais imposé d'évacuation obligatoire et nous ne le ferions pas si nous ne pensions pas que la tempête peut être très grave", a déclaré Michael Bloomberg. Irène, a-t-il dit, "se dirige directement vers nous".

Aéroports fermés

Les aéroports de New York doivent être fermés ce samedi à partir de midi (16h00 GMT) pour tous les vols à l'arrivée, ont prévenu les autorités aéroportuaires. Cette décision concerne l'aéroport international John F.Kennedy, l'aéroport de laGuardia, et l'aéroport de Newark, a précisé un porte-parole des autorités aéroportuaires de New York et du New Jersey."Ils seront fermés uniquement pour les vols à l'arrivée", a déclaré Steve Coleman, parlant de "milliers de vols" concernés. Les départs sont encore autorisés, mais selon lui, la plupart des vols prévus samedi au départ de ces trois aéroports ont déjà été annulés par les compagnies aériennes.

Transports publics suspendus

Les transports publics doivent également être suspendus à compter de ce samedi midi, probablement jusqu'aux heures de pointe lundi, et par mesure de précaution, M. Bloomberg a conseillé aux habitants de stocker des produits de première nécessité. Les autorités de l'Etat de New York ont prévenu que les principaux axes routiers en direction de la ville seraient fermés si les vents dépassaient 96 km/h. Elles ont également réquisitionné 900 gardes nationaux et 2.500 ouvriers du secteur de l'électricité prêts à intervenir en cas de coupure de courant, une mobilisation inédite.

A Washington, des habitants faisaient des réserves d'eau et de générateurs électriques dans les supermarchés.

Mobilisation de l'armée

L'armée a fait savoir que 101.000 membres de la Garde nationale étaient mobilisables. Des avions de l'US Airforce ont quitté des bases situées en Floride, au Delaware et en Virginie pour être mis à l'abri. La Marine a envoyé en mer, où ils sont moins vulnérables, tous ses navires amarrés dans le port de Hampton Roads (Virginie).

Un diamètre de 820 km environ

"Nous n'avons pas connu une telle menace d'ouragan depuis des décennies", a déclaré à l'AFP Chris Vaccaro, porte-parole des services météorologiques. Véritable "monstre", Irène a un diamètre de 820 km environ, soit l'équivalent de près d'un tiers de la longueur totale de la côte Est américaine (2.675 km), selon une estimation de la Nasa faite à partir de satellites.

Le nord-est des Etats-Unis échappe habituellement à ces dépressions. Gloria, en 1985, est le dernier ouragan à avoir touché New York. "Cela va être un très long week-end pour les habitants" de la côte Est, a conclu M. Vaccaro.

Source: RTLinfo

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/08/2011, 13:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les menaces naturelles -> Les vents Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Apocalypse theme created by MaiƉwaяяi0​r © 2011
Powered by phpBB © 2001, 2010 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com